Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Activisme au Gondwana

By Posted on 0 2 m read 787 views

Kabila est vraiment parti et même les activistes vivent une reconversion. La LUCHA milite désormais pour la baisse des prix et une bonne qualité chez les opérateurs mobiles.

Kabila doit partir c’était hier ….

Je viens de suivre RFI et j’ai eu pitié de mon pays lorsque RFI parle de ce qui s’est passé à Goma avec les activistes de la LUCHA, cette Radio Internationale ne parle à aucun moment des revendications de la LUCHA ni ne présente vraiment AIRTEL mais insiste sur la LUCHA.

Je trouve que cet appui des médias Internationaux pour ces mouvements doit se modérer un peu.

Un jeune peut aller dans la rue pour des raisons parfois discutables et parfois d’une manière encore discutable mais tu le verras recevoir un prix d’une ambassade d’un pays étranger et très vite il sera invité comme intervenant par ci par là …

Validé par eux, tu deviens vite une référence …

Mais tu ne verras jamais tout ce monde faire la même chose pour des jeunes qui font autrement des actions pour ce pays. Ceux qui travaillent dur, ceux qui militent autrement, ceux qui éduquent nos populations. Je voudrais bien voir ces gens donner une tribune à ces médecins qui travaillent dans des conditions pas facile ou à ces jeunes qui se battent pour enseigner nos plus jeunes dans les villages.

Certains de ces activistes sont même payés et aujourd’hui je croise plusieurs d’entre eux aux USA ou en Europe …

Après la révolution soutenue par  … on a bien le droit de se la couler douce 

Kabila aussi nous a rendu un mauvais service en fabriquant certains activistes.

Dans tous les cas, au Gondwana, les activistes, les opposants sont des saints comme me disait mon ami Hassan. Moi j’aimerais bien que nous comprenions que même lorsque nous nous disons « opposant » ou « activiste » nous ne devons pas oublier que nous sommes fait du même bois que ceux que nous critiquons et qu’il faut parfois aussi nous remettre en question.

Mes amis activistes, j’aimerais bien les voir lutter pour l’alphabétisation, pour les étudiants qui manquent de place et doivent suivre les cours en dehors des auditoires. Je voudrais bien les voir militer pour les élèves qui vont s’asseoir sur des briques pour étudier ….

Au Gondwana, nous sommes tous activistes en fait.

Bien à vous
signature

Commentaires

commentaires

Share this article

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *